Actus F1 ////

Un sentiment d’incompréhension règne chez Toro Rosso

Grosse déception dans le garage de Toro Rosso où la compétitivité de la STR7 a fait grandement défaut puisque c’est de la neuvième ligne que s’élanceront Daniel Ricciardo et Jean-Éric Vergne.

Les deux pilotes de l’écurie italienne partagent le même sentiment d’incompréhension à l’issue de ces qualifications et s’accordent à dire que la priorité aujourd’hui est à l’amélioration des performances du samedi après-midi.

"La dix-septième position ne vas pas me donner le sourire car j’espérais faire mieux aujourd’hui. J’ai piloté du mieux que je pouvais, mais cela n’a pas donné un chrono suffisamment bon. Avec le package que nous avions, je ne crois pas que j’aurais pu en tirer davantage," lâche Ricciardo.

"Espérons que nous serons meilleurs demain puis nous devrons faire en sorte d’essayer d’améliorer nos performances en qualifications pour la course suivante. Nous ne sommes pas où nous le souhaiterions, surtout car avant le week-end, nous nous attendions à être plus proches du Top 10."

"A l’heure actuelle, nous n’avons pas de réponse à ce qu’il s’est passé. Ce week-end, nous avions quelques petites nouveautés mais nous avons aussi essayé des mesures drastiques, ce qui m’a demandé de piloter différemment. Donc, soit on arrive à faire en sorte que ça marche à Bahreïn, soit nous revenons à quelque chose que nous comprenons un peu mieux," lance-t-il.

"Je ne me sens pas bien après ça," déclare de son côté le Français. "Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé cet après-midi, mais nous avons manqué de vitesse. Mon tour n’était pas exceptionnel mais il n’était pas mauvais non plus, donc nous devons essayer de comprendre pourquoi nous avons été si lents."

"Tout ce que nous pouvons faire est d’essayer d’avoir un bon après-midi demain puis d’améliorer la voiture pour les courses à venir, car ce qui est arrivé cet après-midi était simplement bizarre," concède Vergne.

"Il est vrai que j’ai obtenu un bon résultat en partant loin sur la grille de départ en Malaisie, mais ce serait sympa de partir au moins plus haut dans la hiérarchie. Je me sentirai mieux demain matin et serai impatient de voir ce que la course peut apporter."

VOUS AIMEZ ?