Actus F1 ////

F1 2014 : Notre dossier complet pour la saison 2014

Dossier complet pour tout savoir de la saison 2014 de Formule 1.

Calendrier F1 2014

Le calendrier du Championnat du Monde 2014 de Formule 1 a été officiellement validé par la FIA.

Les épreuves ajoutées :
- Russie
- Autriche

Formule 1 - Calendrier de la saison 2014

#

Date

Grand Prix

1 16/03/2014   Australie
2 30/03/2014   Malaisie
3 06/04/2014   Bahreïn
4 20/04/2014   Chine
5 11/05/2014   Espagne
6 25/05/2014   Monaco
7 08/06/2014   Canada
8 22/06/2014   Autriche
9 06/07/2014   Grande-Bretagne
10 20/07/2014   Allemagne
11 27/07/2014   Hongrie
12 24/08/2014   Belgique
13 07/09/2014   Italie
14 21/09/2014   Singapour
15 05/10/2014   Japon
16 12/10/2014   Russie
17 02/11/2014   Etats-Unis
18 09/11/2014   Brésil
19 23/11/2014   Abu Dhabi

Transferts F1 2014

Saison 2014
La composition des écuries
Pilote / Ecurie
Motoriste
Pilotes
 Red Bull Racing
 Sebastian Vettel #01
 Daniel Ricciardo #03
 AMG Mercedes F1 Team  Lewis Hamilton #44
 Nico Rosberg #06
 Scuderia Ferrari
 Fernando Alonso #14
 Kimi Räikkönen #07
 Lotus F1 Team  Romain Grosjean #08
 Pastor Maldonado #13
 McLaren Racing
 Jenson Button #22
 Kevin Magnussen #20
 Force India F1 Team  Nico Hülkenberg #27
 Sergio Perez #11
 Sauber F1 Team
 Adrian Sutil #99
 Esteban Gutiérrez #21
 Scuderia Toro Rosso  Jean-Eric Vergne #25
 Daniil Kvyat #26
 Williams F1 Team
 Valtteri Bottas #77
 Felipe Massa #19
 Marussia F1 Team  Jules Bianchi #17
 Max Chilton  ?
 Caterham F1 Team
 ?  ?
 ?  ?


Red Bull Racing
Sebastian Vettel, Quadruple Champion du Monde en titre, mènera le navire Red Bull une nouvelle fois la saison prochaine. Il sera épaulé par le nouvel arrivant Daniel Ricciardo, promu de chez Toro Rosso et remplaçant un Mark Webber ayant fait le choix de ne pas renouveler son contrat en 2014. L’aventure de l’Australien se poursuit en endurance (LMP1) avec l’ambitieux programme Porsche.

Mercedes AMG
Le duo très complémentaire de chez Mercedes sera une nouvelle fois constitué de Lewis Hamilton (disposant d’un contrat d’encore plusieurs saisons) et de Nico Rosberg, tous deux vainqueurs de GP cette saison. Mercedes a été la seule équipe en mesure de signer des poles en 2013 avec Red Bull et fera sans Ross Brawn, qui prend une année sabbatique après avoir créé une dream-team pour la firme à l’Etoile.

Ferrari
Pour la première fois depuis les années 50, Ferrari alignera deux Champions du Monde en activité, avec Fernando Alonso et Kimi Räikkönen. Sans aucun doute l’une des paires les plus observées en 2014 de par les conséquences que pourrait avoir l’association sur la politique de l’équipe. Avant d’arriver, Räikkönen a subi une opération du dos. Son contrat Ferrari tient sur deux saisons, mais la seconde années de collaboration (2015) demeure une option.

Lotus
Romain Grosjean et Pastor Maldonado feront équipe chez Lotus en 2014. Le Franco-suisse, jeune Papa, s’est progressivement affirmé cette année et a collecté les podiums en fin de saison, prouvant que sa concentration et son implication ne sont pas à remettre en question. Maldonado souhaitera de son côté rebondir après une saison très difficile avec Williams, et prouver à ses détracteurs qu’il n’est pas seulement un pilote garni d’une épaisse valise de pétrodollars.

McLaren
Jenson Button fera partie de l’aventure comme N°1. La surprise vient de la titularisation du débutant Kevin Magnussen, Champion FR3/5 2013, en qui Martin Whitmarsh place des espoirs aussi élevés que Ron Dennis le fit sur Hamilton dans le passé. Sergio Pérez est le grand perdant de l’aventure et n’aura goûté à la vie dans un top team (alors au creux de la vague) que pour une courte saison.

Force India
La structure de Vijay Mallya est un team prisé de par son statut de concurrent sérieux faisant la part belle aux pilotes non-payants. Adrian Sutil a assuré pour son retour en F1 mais l’arrivée de Pérez dans l’échiquier a rendu la prolongation difficile. Le mauvais caractère et les performances de Paul di Resta n’auront pas convaincu le team que l’Ecossais était la perle rare. Il sera remplacé par Nico Hülkenberg, longtemps observé par Ferrari et Lotus, qui revient au bercail après une année chez Sauber. Définitivement une équipe à suivre de près en 2014.

Toro Rosso
Toro Rosso a officialisé son line-up très tôt cette année et alignera Jean-Eric Vergne pour la troisième saison de rang, ainsi que le jeune Russe Daniil Kvyat (Champion GP3 cette année), qui vient d’obtenir sa superlicence. Kvyat, dont le bagage en sport auto reste encore très faible, est déjà comparé par le management de Red Bull à Kimi Räikkönen pour sa trajectoire tendue vers le sommet et sa capacité d’adaptation.

Sauber
Sauber perdra son héros Nico Hülkenberg la saison prochaine. Les options ne manquent cependant pas, le team étant courtisé par de nombreux pilotes sans volant tentant un retour (ou une entrée). Adrian Sutil a été le premier pilote confirmé par l’équipe pour la saison 2014. Annoncé comme faisant partie des plans pour l’année prochaine, le russe Sergey Sirotkin n’a encore rien de définitif de signé et ne dispose pas encore de la SuperLicence. Rien n’est encore acquis non plus pour Gutierrez, qui n’a pas convaincu le team après sa première saison, mais permet de placer des autocollants de sponsors mexicains sur la voiture…

Williams
L’équipe de Grove a officialisé la présence de Bottas et l’arrivée de Massa l’an prochain. Pastor Maldonado s’en va avec ses pétrodollars. La manne financière du Vénézulien devrait être compensée par un apport lié à des partenaires de Massa, dont la réputation est encore solide auprès de nombreux fans.

Marussia
Jules Bianchi a beau affirmer qu’il ne voit pas de raisons d’aller plus vite que la lumière en changeant d’équipe, l’impression laissée par sa première saison est forte. Le team savait donc qu’il était important de garder son petit joyau pour continuer à se maintenir au-dessus d’équipes mieux dotées financièrement. Max Chilton apporte de l’argent et a progressé en cours de saison ; il demeure une option sérieusement considérée par le management mais n’a pas encore été confirmé.

Caterham
Les options pour Caterham comprennent Charles Pic, qui dispose d’encore deux saisons avec options dans son contrat, ainsi que Heikki Kovalainen, pressenti pour faire sortir Van der Garde. Rossi, réserviste, surveille de près la situation, mais d’autres rôdent, comme Frinjs…

Règlement technique 2014

Moteur
C’est la grande révolution de cette année 2014. Les V8 prennent leur retraite et laissent la place à des moteurs V6 turbo 1,6 litre. Le turbo fait son retour en Formule 1 pour la première fois depuis 1988. Ce nouveau moteur sera limité à un régime de 15.000 tours/minute et associé à une boîte de vitesses à 8 rapports.

Le KERS (Système de récupération d’énergie cinétique)
Désormais baptisé ERS (Energy Recovery System), il va voir son rôle accru en 2014. Le premier changement, de taille, est que le système est désormais directement intégré au moteur et prend un rôle central dans la fiabilité globale des monoplaces. En récupérant notamment de l’énergie par la chaleur dégagée par les échappements, il apportera deux fois plus de puissance supplémentaire qu’auparavant sur un tour, soit 161 chevaux contre 80. Il sera désormais possible pour chaque pilote de l’utiliser durant 33 secondes par tour, contre 6 secondes auparavant.

Freinage
Les écuries seront autorisées à utiliser un dispositif électronique de gestion des freins à l’arrière, conséquence de l’apparition de l’ERS, qui va rendre la répartition du freinage plus complexe.

Aérodynamique
Pour des raisons de sécurité, l’extrémité du nez des monoplaces devra être beaucoup plus bas. Cette extrémité ne devra pas être au-dessus de 185 millimètres par rapport au sol, contre 550 millimètres en 2012 et 2013.
La largeur de l’aileron avant va être réduite, passant de 1.800 millimètres en 2013 à 1.650 millimètres en 2014.

Carburant
Afin de mettre en avant l’efficacité énergétique, le débit de carburant sera limité à 100 kg/h dès lors que le moteur tournera au-delà des 10.500 tours/minute, contre 155 kg/h jusqu’à présent.

Echappements
La position des sorties d’échappements est modifiée et inclinée vers le haut de l’aileron arrière, dans le but de limiter le recours aux échappements soufflés qui procurent davantage d’appui au sol aux monoplaces.

Poids minimum
Le poids minimum d’une Formule 1 passe désormais à 690 kg, contre 642 kg en 2013. Cette différence s’explique par le poids des nouveaux moteurs V6 turbo ainsi que du poids des batteries de l’ERS.

Caméras
Chaque monoplace devra disposer d’au moins cinq emplacements destinés à l’installation d’une caméra. En cas d’absence de caméra, cet emplacement ne pourra plus être utilisé pour inclure une pièce aérodynamique.

Règlement sportif 2014

Essais privés
Les essais réservés aux jeunes pilotes sont abandonnés. A la place, les équipes seront autorisées à effectuer deux jours d’essais privés durant l’été. Quatre circuits européens offriront cette possibilité dans la foulée de l’organisation d’un Grand Prix.

Essais libres
Un train de pneus supplémentaire sera attribué à chaque pilote durant les trente premières minutes de la séance d’essais libres du vendredi matin, dans le but d’inciter les équipes à prendre la piste.

Licence à points
Chaque pilote disposera d’une licence de douze points au début de la saison, et se verra sanctionné de retraits de points en fonction de la gravité de ses erreurs. Un pilote qui causera une collision dangereuse se verra retirer un à trois points, mais cette sanction pourrait être étendue jusqu’à cinq points si l’incident est extrêmement grave. Lorsqu’un pilote aura reçu 12 points de pénalité, il sera automatiquement suspendu pour le Grand Prix suivant. A son retour, il disposera d’office de 5 points de pénalité.

Nombre de moteurs
Chaque pilote disposera d’un quota de 5 moteurs pour l’intégralité de la saison. Ce quota était de 8 moteurs auparavant. Tout pilote utilisant un sixième moteur sera contraint de prendre le départ du Grand Prix depuis la voie des stands. Dans le cas de remplacements d’éléments précis du moteur, tels que l’ERS, l’unité électronique ou le turbo, le pilote écopera d’une pénalité de dix places sur la grille de départ.

Boîtes de vitesses
Les boîtes de vitesses devront rester inchangées durant six Grand Prix consécutifs, contre cinq actuellement.

VOUS AIMEZ ?