Actus F1 ////

Ce qu’il faut savoir sur le tracé d’Austin

Les Etats-Unis réussissent historiquement bien à l’équipe McLaren. Le team de Woking imposait ainsi l’an dernier la monoplace de Lewis Hamilton, comme à 11 autres reprises avant de venir à Austin. La dernière victoire sur le sol américain avant Austin était déjà revenue au Britannique, à Indianapolis (2007).

La F1 revenait aux USA l’an dernier pour la première fois depuis la saison 2007. La course se tient sur le Circuit des Amériques, et les simulations informatiques furent la seule façon de se faire une première idée de ce que pouvaient être les performances sur place pour la première édition, lors de laquelle public et presse ont répondu massivement présent.

Pensé et conçu par Hermann Tilke, le tracé est l’un des cinq circuits tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre de la saison. Il comporte 20 boucles (12 gauches et 8 droits) et un changement d’élévation de 41 mètres. Le plus haut point du circuit est le virage 1, arrivant en haut d’une colline et rappelant le premier virage de l’Österreichring.

Le reste du tracé comporte une succession de esses, de virages à fortes forces G et de longues lignes droites. Les niveaux d’appuis devraient être similaires à ceux de Silverstone, et la vitesse de pointe proche de 315 km/h.

VOUS AIMEZ ?